«Le Règlement sur le cannabis contribuera à protéger la santé et la sécurité des Canadiens, en particulier les jeunes, et favorisera une industrie légale concurrentielle en mesure de supplanter le marché illicite. Il énoncera les règles relatives à la production, à la distribution, à la vente, à l'importation et à l'exportation de cannabis en toute légalité», peut-on lire dans le communiqué de presse du gouvernement.


À compter de ce mercredi 17 octobre 2018, il est désormais permis aux Canadiens de 18 ans et plus - mais 19 ans dans la plupart des provinces - de cultiver, posséder et consommer du cannabis à des fins récréatives. Une première dans un pays occidental, cinq ans après l'Uruguay, pionnier en la matière. Dès minuit, heure locale, à Saint-Jean-de-Terre-Neuve (est du Canada), des dizaines de personnes ayant bravé le froid pendant plusieurs heures ont acheté les premiers grammes de cannabis "légal" dans une boutique de l'enseigne Tweed, brièvement ouverte dès minuit pour marquer l'occasion. Ian Power est arrivé dès 20h pour "entrer dans l'histoire". "C'était mon rêve de devenir la première personne à acheter le premier gramme légal de cannabis, et voilà je suis là", a-t-il déclaré aux journalistes sur place. "Je suis sur un petit nuage, tellement excité, je n'arrête pas de sourire. Je n'ai pas froid. Il gèle dehors, mais je n'ai pas froid."

Just received my first order from Canada Weed Dispensary and a BIG WOW!!! to them. Been using MOM’s for over two years and CWD will be my first choice! Everything from ordering to receiving my product in the mail was top notch. And last but not least, the product itself (flower) is absolutely outstanding…and that’s coming from a seasoned smoker, 35yrs 🙂 Keep up the good work CWD!


Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

Northern Lights is a very popular Pure Indica strain descended from Afghani Landrace strains. THC levels can reach 16-21%. A couple hits of this pure indica and users will experience powerful body effects, an upbeat mix of euphoria and physical relaxation. Northern Lights is a highly useful medical strain, effective at treating anxiety, pain, and insomnia, as well as lack of appetite. This strain has a sweet, earthy flavor with hints of citrus. Northern Lights is most popular on the West Coast and are desired by many patients in North America.


CUSTOMER SERVICE 7 DAYS A WEEK - We know our members have busy schedules and convenience is a huge part of why you want to support one dispensary over another. Our team is online 7 days a week in order to answer any product related questions or technical difficulties you might have, all questions and feedback are welcome. Just ash Ash or Sarah on live chat - they love talking about products and listening to your stories and what you have to say. Your voice matters!

Mais le crime organisé s'ajuste, abaissant ses prix depuis quelques semaines, ce qui a amené la Société québécoise du cannabis, monopole public, à revoir à la baisse les siens. Elle proposera du cannabis à partir de 5,29 dollars le gramme, taxes comprises, de façon à couper l'herbe sous le pied aux trafiquants. Le Premier ministre Justin Trudeau espère inspirer à l'international. "Les alliés auxquels j'ai parlé sont intéressés de voir comment ça va se passer (...) avant de se lancer", assurait-il en mai, sans préciser à quels pays il faisait référence.


Guava Kush, a rather obscure newcomer, competed in the 2014 Los Angeles Cannabis Cup. Beyond that, details about this strain are somewhat unreliable. It's reputed to be a sativa-dominant hybrid with a sativa/indica ratio of 35:65. But the effects suggest an even closer match, as Guava Kush delivers a true mix of physical and cerebral high: relaxing, creative, tingly, sociable, and occasionally sleepy. Side effects could include paranoia, dry eyes, or dry mouth, though there's little public information on the subject. Chronic pain, insomnia, and anxiety may all be treated with this strain. The flavor is sweet, tropical, and fruity, while the aroma is similar. The nugs are a mix of dark and light green, together with amber hairs and a healthy layer of trichomes on the surface. THC levels are reportedly quite high, exceeding 21% in at least one publicly available test. But there is essentially no CBD in Guava Kush, making it a less-than-ideal choice for treating seizures or other conditions that respond to CBD. 
À Montréal justement, le marché noir s'est adapté de la manière la plus logique qui soit face à ce nouveau rival qu'est la SQDC: en cassant les prix. Les revendeurs qui rôdent autour de la rue Sainte-Catherine ont encore une certaine marge de manœuvre: «J'achète mon gramme 4$», s'amuse un jeune homme lorsqu'un reporter de la chaîne de télévision TVA Nouvelles lui demande s'il est capable de concurrencer le prix proposé en boutique.
Pour avoir fait de la production, la sanction est d’une peine maximale de sept ans d’emprisonnement. Pour l’importation, la sanction est l'emprisonnement à vie. Pour la possession dans le but de trafic et le trafic, les sanctions sont une peine d’emprisonnement à vie si la quantité est supérieure à trois kilogrammes et de cinq ans si elle est inférieure à trois kilogrammes. Pour la possession simple, les sanctions sont d’un maximum de cinq ans d’emprisonnement si la quantité dépasse trente grammes et d’un maximum de mille dollars d’amende ou de six mois en prison pour moins de trente grammes.
The information provided is detailed and nuanced. For example, the website explains that while it was once thought that the species of cannabis — sativa or indica — was solely responsible for the effect, that can be misleading. Many cannabis users are under the impression that sativa strains provide more energy, while indica strains are more calming or sedating.
À Montréal justement, le marché noir s'est adapté de la manière la plus logique qui soit face à ce nouveau rival qu'est la SQDC: en cassant les prix. Les revendeurs qui rôdent autour de la rue Sainte-Catherine ont encore une certaine marge de manœuvre: «J'achète mon gramme 4$», s'amuse un jeune homme lorsqu'un reporter de la chaîne de télévision TVA Nouvelles lui demande s'il est capable de concurrencer le prix proposé en boutique.
Not for sale yet. Edible cannabis products and cannabis concentrates, including the substance used in vape pens, will not be legal on Oct. 17. Health Canada is coming up with guidelines for what will be allowed, and those products must be regulated within one year of legalization. The possibilities are endless, from cannabis drinks to mints and topical creams.
Blue Dream is a sativa dominant hybrid strain crossed between the popular Blueberry and Haze strains. This strain has a high THC level that ranges from 17-24% on average and possess both indica and sativa effects. Users describe the Blue Dream high as an immediate uplifting cerebral head high that leaves you completely motivated and focused with waves of creative energy. This is accompanied by a mellow relaxing body high that leaves you warmed, numb, and completely pain free. Blue Dream is said to be an ideal strain for treating patients suffering from conditions such as chronic stress, chronic pain due to injury or illness, mild to moderate cases of depression, and sleep disorders, including insomnia. It has a delicious aroma of sweet blueberry pie and a taste of sugary sweet blueberries. 
Mais au rythme où vont les choses, ils ne suffiront pas à satisfaire la demande. Combien ça coûte, d'acheter du cannabis ? Entre 6 et 10 dollars canadiens, c'est-à-dire entre 4 et 7 euros le gramme. À quoi s'ajoute 0,66 dollar de droit d'accise, une taxe, exactement comme pour l'alcool ou l'essence, et les taxes sur la consommation qui varient selon les États, environ 15%.
En campagne en 2015, M. Trudeau avait reconnu avoir lui-même fumé quelques joints par le passé, y compris lorsqu'il était député d'opposition. Mais désormais Premier ministre, il affirme avoir renoncé aux pétards: "Il ne prévoit pas d'acheter ou de consommer du cannabis une fois que ce sera légalisé", a dit mardi 16 octobre son cabinet à l'AFP. Reste que pour nombre de Canadiens, le 17 octobre 2018 restera une journée historique et du Pacifique à l'Atlantique, des dizaines de fêtes ont été spécialement prévues mercredi 17 octobre, en particulier à Toronto et à Montréal. Cette légalisation est également célébrée à la Bourse de Toronto, où des milliards de dollars ont été investis dans cette nouvelle industrie au cours des derniers mois. Le leader du marché, Canopy Growth, a par exemple gagné 448% en un an et valait mardi soir 13,88 milliards de dollars.
Le profil des Canadiens qui se procurent du cannabis « officiel » demeure un mystère, faute d’études sérieuses. Cependant, Mohamed Ben Amar, professeur de pharmacologie et toxicologie à l’Université de Montréal, est inquiet de la consommation chez les plus jeunes, dont le cerveau n’est pleinement développé que vers l’âge de 25 ans : « On sait que la consommation de cannabis a des effets négatifs et persistants sur les capacités cognitives des adolescents. Le risque de voir augmenter les cas de psychose est donc réel. »
Pour avoir fait de la production, la sanction est d’une peine maximale de sept ans d’emprisonnement. Pour l’importation, la sanction est l'emprisonnement à vie. Pour la possession dans le but de trafic et le trafic, les sanctions sont une peine d’emprisonnement à vie si la quantité est supérieure à trois kilogrammes et de cinq ans si elle est inférieure à trois kilogrammes. Pour la possession simple, les sanctions sont d’un maximum de cinq ans d’emprisonnement si la quantité dépasse trente grammes et d’un maximum de mille dollars d’amende ou de six mois en prison pour moins de trente grammes.
La SQDC elle-même ne se fait pas d'illusions: la première année, elle espère récupérer seulement 30% de l'activité du marché noir. Pour ce faire, elle a signé des contrats d'approvisionnement avec six fournisseurs, pour un total de cinquante-huit tonnes. Bien que ces quantités soient amenées à augmenter à mesure que de nouvelles succursales ouvriront, on est encore loin des 140 tonnes consommées par année au Québec. Le déploiement assez lent de la nouvelle société sur un territoire immense ne joue pas en sa faveur. Si elle a mis en place un service de vente par internet avec livraison par la poste, bien des dealers livrent à domicile en quelques minutes seulement… et après son heure de fermeture (à 21 heures en semaine et 17 heures le week-end).

2. Use Reddit or Leafly to validate an online dispensary. It’s the most honest resource about consumer feedback, no one has to pay for anything to be on it and it's an active and passionate online community. Check what other have to say about a brand’s product or online dispensary and don't be afraid to ask for some advice, the cannabis community is one that is here help each other get the medicine they need.

×