La situation n'est guère différente à l'échelle canadienne, où 650 tonnes sont consommées annuellement, un marché que Statistique Canada évalue à près de six milliards de dollars (quatre milliards d'euros). L'Institut C.D. Howe, un think tank basé à Toronto, calcule que les producteurs enregistrés ne satisferont qu'à 38% de cette demande dans la première année.
Le Canada tente d'éviter les écueils observés chez les pionniers de la légalisation. Il veut instaurer un cadre clair : le cannabis sera vendu dans des magasins spécifiques, ne pourra pas être fumé partout. En Uruguay, "la santé publique était un vœu pieux, faute de moyens", selon Mme Obradovic. Au Colorado, "le boom du marché a été très rapide. Les produits ont été fortement dosés et certains enfants se sont intoxiqués avec des produits alimentaires contenant du cannabis". Le Canada investit des millions de dollars dans la prévention et s'est accordé avec ses provinces sur une taxation contenue du cannabis, pour conserver un prix compétitif.
L'opposition conservatrice au Parlement d'Ottawa a multiplié les attaques ces derniers jours contre cette mesure qui, selon les adversaires de M. Trudeau mais aussi selon des médecins, a été précipitée et a occulté plusieurs dangers pour la santé et la sécurité publiques. "Ça fait au moins deux ans qu'on travaille avec les différents gouvernements", a répondu mardi 16 octobre Justin Trudeau, répétant que la légalisation doit permettre de restreindre l'accès de cette drogue douce aux mineurs et "enlever l'argent des poches des organisations criminelles".
Global News, a Canadian television network put together a “province-by-province list of government-run, private and online outlets where you can get your hands on some bud.” Roughly a dozen legal cannabis stores have opened in Québec, including three in Montreal, Québec’s largest city. Global News points out at least three more are scheduled to open later this month, including another in Montreal.
Il faut cependant reconnaître que, mis à part les difficultés d’approvisionnement, aucun incident n’est venu troubler le calme de cette fin d’automne. Si une hausse des infractions au volant liées à la conduite avec des facultés affaiblies était crainte, la police canadienne n’en a signalé aucune. « Le vent de panique qui a soufflé dans les mois précédant la légalisation s’est vite calmé, résume Ben Amar. Certes, le nombre de Canadiens intéressés par l’achat de cannabis nous a surpris, mais aucun accident majeur, aucune arrestation, ni aucune anomalie n’ont été répertoriés en un mois. » Et c’est sans doute le plus étonnant.

As one of Canada's largest Licensed Producers, Zenabis has a large team of experts in marketing, branding, sales, accounting, and research and development. We will provide SOP's, compliance, and regulatory training. In addition we can help you with quality control testing to ensure final products meet all regulations. We can also provide financing to help you meet Health Canada regulations. In addition to this, our Memorandum of Understanding with the New Brunswick government allows us to supply the province with 400 million grams of cannabis. As such, you can take advantage of our resources and vast distribution network to get recognized and stay ahead in this growing industry. Our state-of-the-art facilities ensure that product is processed in compliance to Health Canada's safety standards. Furthermore, BC and NB partners will have the added benefit of closer proximity to our facilities.
Just here to say that WP has to be the most legit online dispensary in the country. I have tried a couple others and though the service was good, the products just do not match the quality and consistency of what is available through White Palm. Ashley Mike and Sarah are a great customer service team, and they always strive to keep the customer satisfied. I don’t want to start a mad rush on them, but anytime I’ve asked for a small sample of a strain I haven’t tried, they always include it gratis in the order! I’ve been a loyal client for almost three years now, and with the mess that Ontario has made with their legalization efforts, I don’t see me switching any time soon. Keep up the good work WP. You got a client for life here.
Northwest Territories: The Northwest Territories will be putting some weed into their liquor stores on October 17 so you can peruse your booze and sticky-icky at the same time. The territory plans on ushering in private stores but that won’t be until 2018, so, on October 17, you’ll be able to get in the same towns that already have a liquor store: Yellowknife, Hay River, Inuvik, Fort Smith, Norman Wells and Fort Simpson.
Tahoe OG offers a powerful mix of heady india and body-oriented sativa, with a 10:90 sativa/indica ratio. The THC levels, which can top 20%, make this a particularly potent choice for those seeking stress reduction and mood boost. The high is predominantly relaxed, both in body and mind, but the sativa component adds a strong euphoria and feelings of happiness. This strain is often used to treat anxiety, chronic pain, and insomnia, while it's also helpful in treating depression, ADHD, PTSD, migraines, and PMS. Negative effects most commonly include dry mouth and dry eyes, with a limited possibility of dizziness. An inbred descendant of the OG Kush strain, Tahoe OG has an earthy, lemony taste, with a pungent plant smell.

Mais au rythme où vont les choses, ils ne suffiront pas à satisfaire la demande. Combien ça coûte, d'acheter du cannabis ? Entre 6 et 10 dollars canadiens, c'est-à-dire entre 4 et 7 euros le gramme. À quoi s'ajoute 0,66 dollar de droit d'accise, une taxe, exactement comme pour l'alcool ou l'essence, et les taxes sur la consommation qui varient selon les États, environ 15%.
D’ici octobre 2019, il sera possible de vendre des produits consommables à base de cannabis ; La culture d’un maximum de 4 plants de cannabis est permise partout, sauf au Québec ; Vendre du cannabis à des mineurs ou les inciter à commettre une infraction liée au cannabis est passible de quatorze ans d’emprisonnement ; Il demeure interdit de conduire avec des facultés affaiblies par la drogue, d’entrer et sortir du pays avec du cannabis et de faire la promotion de ce produit.
Pour avoir accès au cannabis thérapeutique, le patient doit obtenir une ordonnance auprès d’un professionnel de la santé. Cependant, le cannabis n’étant pas un médicament reconnu pour toutes les maladies (uniquement douleurs neuropathiques, spasmes, vomissements, perte d’appétit, nausées)16, le code de déontologie des médecins autorise sa prescription uniquement dans le cadre d’expériences (Collège des Médecins 2016)17. C’est la raison pour laquelle un registre du cannabis du Québec a été créé afin d’avoir plus de recherches sur l’utilisation du cannabis à titre médical.

Le sénateur québécois s'inquiète aussi du nombre de gens intoxiqués qui conduiront leur véhicule, estimant dangereuse la conduite sous l'effet du stupéfiant. Il rappelle de plus que le test permettant de détecter cette substance dans l'organisme est beaucoup plus élaboré que l'alcotest… alors qu'il ne permet même pas de démasquer les gens qui ont mangé et non fumé de la marijuana… Et encore une fois, il craint une multiplication des contestations judiciaires, car les autorités ne seront pas prêtes à composer avec le phénomène.
N'entre pas qui veut au tout nouveau centre de distribution de Canopy Growth à Smiths Falls, en Ontario. Les visiteurs autorisés doivent utiliser leur carte d'accès à au moins cinq endroits et passer plusieurs portes sécurisées. C'est entre ces murs qu'ont transité, depuis le 17 octobre, jusqu'à un milliard de dollars de cannabis. Radio-Canada y a eu accès en exclusivité. Voir la suite »

Le cannabis est de loin la drogue la plus consommée par les Québécois selon l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP) de 2014-2015. La proportion de personnes âgées de 15 ans et plus ayant rapporté un usage de cannabis au cours des 12 derniers mois est de 15,2 % (3). Par rapport à 2008, il s’agit d’une augmentation de 3 % pour l’ensemble de la population (15 ans et plus).
Le cannabis peut créer une dépendance. Note de bas de page 1 Près de 1 personne sur 3 qui consomme du cannabis sera aux prises avec un trouble lié à la consommation. Près de 1 personne sur 10 qui consomme du cannabis développera une dépendance à celui-ci. Cette proportion augmente à près de 1 personne sur 6 pour celles ayant commencé à consommer pendant l'adolescence. Note de bas de page 2
British Columbia: The good folks who moved to BC for that sweet bud are going to be a little pissed come October 17. The only store that will be open is going to be in Kamloops. The province is hoping that more will open in the ensuing months but, for the time being, you have to drive to Kamloops. Jesus, BC… I expected better of you, this is like your thing.
But if you were planning to casually jot down “weed” on your grocery list, think again; different Canadian provinces and territories have their own rules on how to buy and consume pot, with stipulations on legal age of purchase (19 everywhere except Alberta and Quebec, where the age limit is 18), possession limits, exactly where you can smoke, and whether or not weed will be sold by government-run stores only.
×