Just here to say that WP has to be the most legit online dispensary in the country. I have tried a couple others and though the service was good, the products just do not match the quality and consistency of what is available through White Palm. Ashley Mike and Sarah are a great customer service team, and they always strive to keep the customer satisfied. I don’t want to start a mad rush on them, but anytime I’ve asked for a small sample of a strain I haven’t tried, they always include it gratis in the order! I’ve been a loyal client for almost three years now, and with the mess that Ontario has made with their legalization efforts, I don’t see me switching any time soon. Keep up the good work WP. You got a client for life here.

If in case the delivered product is incorrect, defective, or damaged; please don’t hesitate to contact our friendly customer service within 24 hours upon receipt so they can assist you in any way. You may also fill out a support ticket on the webpage by inputting the order number, details of the issue, and photos or videos as proof that the order was indeed incorrect, defective, or damaged.

Le cannabis a été ajouté à la liste des substances interdites en 1923, en même temps que l’héroïne et la codéine. Fait à noter, une première ébauche du projet de loi ne contenait aucune mention du cannabis. Le ministre de la Santé de l’époque, Henri-Séverin Béland, a annoncé l’ajout de cette substance à la liste lors de l’étude de la loi, le 23 avril 1923.
Green Crack is a Sativa dominant hybrid strain with THC levels of up to 25%. It got its name from Snoop Dogg, though it's also known as Green Cush. This strain is very potent and gives you a nice cerebral high with a boost of energy and happiness. The buds are big and dense with lots of blue leaves covered in thrichomes. Green Crack has a sweet flavor with a hint of tropical. This strain is recommended to patients suffering from anxiety and depression, along with ADHD, PTSD, and migraines.
Le cannabis fut interdit au Canada en 1923 par loi fédérale à cet effet, mais l'utilisation du cannabis aux fins médicales a été permise pour la première fois en 2001. Suivant un effort de décriminalisation de Jean Chrétien en 2003 avec le projet de loi C-38, le chef du parti libéral du Canada Justin Trudeau a fait la légalisation du cannabis un élément clé de sa plateforme durant la campagne électorale fédérale. Néanmoins, la consommation du cannabis aux fin médicales est permise par le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales. Il permet la consommation et la cultivation du cannabis pour les utilisateurs détenant une ordonnance d'un médecin canadien.
As one of Canada's largest Licensed Producers, Zenabis has a large team of experts in marketing, branding, sales, accounting, and research and development. We will provide SOP's, compliance, and regulatory training. In addition we can help you with quality control testing to ensure final products meet all regulations. We can also provide financing to help you meet Health Canada regulations. In addition to this, our Memorandum of Understanding with the New Brunswick government allows us to supply the province with 400 million grams of cannabis. As such, you can take advantage of our resources and vast distribution network to get recognized and stay ahead in this growing industry. Our state-of-the-art facilities ensure that product is processed in compliance to Health Canada's safety standards. Furthermore, BC and NB partners will have the added benefit of closer proximity to our facilities.
Le cannabis peut créer une dépendance. Note de bas de page 1 Près de 1 personne sur 3 qui consomme du cannabis sera aux prises avec un trouble lié à la consommation. Près de 1 personne sur 10 qui consomme du cannabis développera une dépendance à celui-ci. Cette proportion augmente à près de 1 personne sur 6 pour celles ayant commencé à consommer pendant l'adolescence. Note de bas de page 2
La SQDC elle-même ne se fait pas d'illusions: la première année, elle espère récupérer seulement 30% de l'activité du marché noir. Pour ce faire, elle a signé des contrats d'approvisionnement avec six fournisseurs, pour un total de cinquante-huit tonnes. Bien que ces quantités soient amenées à augmenter à mesure que de nouvelles succursales ouvriront, on est encore loin des 140 tonnes consommées par année au Québec. Le déploiement assez lent de la nouvelle société sur un territoire immense ne joue pas en sa faveur. Si elle a mis en place un service de vente par internet avec livraison par la poste, bien des dealers livrent à domicile en quelques minutes seulement… et après son heure de fermeture (à 21 heures en semaine et 17 heures le week-end).
Vendre, mais pas trop : le dilemme des distributeurs. "Notre enjeu, c'est d'aller chercher le marché noir, mais sans faire croître le marché global", résumait mardi 16 octobre Alain Brunet, responsable de la mise en oeuvre de la Société Québécoise du Cannabis, la société d'Etat chargé de commercialiser le cannabis dans la Belle province. En clair : il faut expliquer les produits, mais ne pas en faire la promotion. Il leur a fallu fixer des prix suffisamment bas pour détourner les amateurs du marché noir mais pas trop bas pour ne pas encourager la consommation. 
Un adulte pourra posséder en public jusqu'à 30 grammes de cannabis légal. Les ménages pourront faire pousser chez eux jusqu'à quatre plants de cannabis, sauf au Québec et au Manitoba où cela restera interdit. L'âge légal pour acheter du cannabis est fixé à 18 ans par la loi fédérale, mais toutes les provinces et territoires l'ont relevé à 19 ans, à l'exception du Québec et de l'Alberta. Le nouveau gouvernement élu du Québec a cependant promis de porter cet âge à 21 ans.
La légalisation canadienne s'inscrit dans "un mouvement de normalisation outre-Atlantique, où l'on cherche une alternative à la prohibition", observe Ivana Obradovic, directrice adjointe de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). En 2012 peu avant l'Uruguay, les États américains du Colorado et de Washington ont également autorisé l'usage récréatif du cannabis. Aujourd'hui, ils sont huit États à le faire aux États-Unis, malgré l'opposition fédérale. "Depuis cinq ans, la régulation du cannabis a plus évolué que lors des trente dernières années", constate Mme Obradovic.
BRUCE BANNER AA+ This green  house monster also has hidden strength and features dense nugs that pack the power of very high THC content. Grown flip flop style which gives the perfect mix of organic outdoor and the controlled environment of an indoor facility .  It’s a powerful strain whose effects come on quickly and strong and then tend to settle into a euphoric and creative buzz. The sativa effects of this strain are most evident and linger mostly in the head, but it does also provide body relaxation and pain relief.
Le sénateur québécois s'inquiète aussi du nombre de gens intoxiqués qui conduiront leur véhicule, estimant dangereuse la conduite sous l'effet du stupéfiant. Il rappelle de plus que le test permettant de détecter cette substance dans l'organisme est beaucoup plus élaboré que l'alcotest… alors qu'il ne permet même pas de démasquer les gens qui ont mangé et non fumé de la marijuana… Et encore une fois, il craint une multiplication des contestations judiciaires, car les autorités ne seront pas prêtes à composer avec le phénomène.

Interrogé par Sputnik, M. Boisvenu a rapidement évoqué «une catastrophe appréhendée» dans ce dossier. Et ce, pour plusieurs raisons. Premièrement, le sénateur met en garde contre l'engorgement du système judiciaire. Le gouvernement canadien pense décharger le système en limitant les arrestations pour possession de marijuana, mais en fait, il ne fera que déplacer le problème. Notamment en raison du nombre élevé de contestations de la loi qui est à prévoir.
Le Sénat a fait des démarches afin de décriminaliser le cannabis. Le sénateur Pierre Claude Nolin a convaincu ses collègues de créer un Comité spécial du Sénat sur les drogues illicites, en 2000. Deux ans plus tard, le rapport du comité recommande de légaliser le cannabis pour soustraire la production et la distribution des produits du cannabis au crime organisé.

En Uruguay, "tous les indicateurs de consommation sont orientés à la hausse, y compris parmi les plus jeunes", notait en 2017 l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ). Dans l'État de Washington et au Colorado en revanche, l'autorisation du cannabis récréatif "n'a pas stimulé la consommation" chez les jeunes, mais a provoqué "une hausse des prévalences d'usages de cannabis parmi les adultes".


Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.

En y regardant de plus près, on voit que les prix sont en baisse constante depuis 2012: -30% sur cette période, d'après les chiffres de Statistique Canada ci-dessous. Pour James Eaves, un professeur au Département de management de l'Université Laval (à Québec) qui s'intéresse à l'économie agricole, cela est lié au fait qu'à cette époque, Santé Canada (le ministère de la Santé) a commencé à délivrer des permis pour la production de cannabis médical, faisant immédiatement augmenter l'offre. La légalisation de la marijuana récréative va donc accroître le phénomène, si on a bien suivi. «Oui, les prix vont continuer à baisser puisque le nombre de producteurs va augmenter, explique James Eaves, mais la baisse qu'on observe depuis quatre ou cinq semaines est aussi liée au fait qu'on est en pleine période de récolte pour les producteurs d'extérieur.» Cette baisse des prix n'est pas forcément une mauvaise nouvelle pour les dealers, puisqu'ils obtiennent alors leur marchandise à un prix plus bas.
Kitchener is a historic town in Ontario. Did you know that that Britain gave the land to the Six Nations as a gift for being an ally during the American Revolution? Interestingly enough, it’s also the perfect place to smoke some cannabis and explore the history. The only problem is that the people of Kitchener will most likely not have the best selection of weed.
Marijuana legalization correlates directly with an increased rate of package seizures. Of more than 2,500 arrests for illegal package shipment in 2013, almost 70 percent were for marijuana packages – a 20 percent increase since 2012. Though many seem foggy on the legal issues concerning cannabis shipment, the federal government’s stance is clear: once it crosses state lines, it becomes a federal offense punishable by fines and jail time.

All of our cannabis flower is lab tested to screen for mold, bacteria, yeast or residual solvents to ensure you are receiving a medical grade product. All the vendors we work with also implement similar quality control in selecting their starting material, so you can rest assured only the highest quality standards are applied to all of our marijuana products!
Le cannabis fut interdit au Canada en 1923 par loi fédérale à cet effet, mais l'utilisation du cannabis aux fins médicales a été permise pour la première fois en 2001. Suivant un effort de décriminalisation de Jean Chrétien en 2003 avec le projet de loi C-38, le chef du parti libéral du Canada Justin Trudeau a fait la légalisation du cannabis un élément clé de sa plateforme durant la campagne électorale fédérale. Néanmoins, la consommation du cannabis aux fin médicales est permise par le Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales. Il permet la consommation et la cultivation du cannabis pour les utilisateurs détenant une ordonnance d'un médecin canadien.
Yukon: Much like British Columbia, you will only be able to get weed on October 17 in one town. You will be able to purchase weed from the government in a large warehouse (formerly a storage centre for the Department of Highways and Public Works) just outside of Whitehorse. Here you will be able to get a variety of products until the territory is able to bring in private retail stores.

Plus de 30 ans après le rapport Le Dain, le gouvernement libéral de Jean Chrétien dépose un projet de loi pour dépénaliser la possession simple de marijuana. Le projet de loi C-38 vise l’abolition de la poursuite criminelle et de ses effets dans les affaires de petites quantités de marijuana et de résine de cannabis. Il meurt au feuilleton avec l'élection de 2004. Le gouvernement Martin dépose également un projet de loi en 2004, mais lui non plus ne se rendra pas au Sénat.
La légalisation du cannabis à usage récréatif est débattue et votée en 2017 pour une mise en application le 17 octobre 20183,4. La loi permettant la consommation du cannabis aux fins récréatives a été adopté par la Chambre des communes du Canada en novembre 20175. En effet, la Commission mondiale sur la politique des drogues (en) a démontré que les marchés illégaux et violents étaient le résultat incontournable du caractère illégal de la marijuana. Ce sont donc principalement ces problèmes issus de ce trafic qui ont conduit le pays à légaliser le cannabis. De plus, il s’est avéré que des mesures plus sévères encore n’auraient aucun effet compte tenu de l’ampleur de ce marché illégal. Notons que cela coûte un milliard de dollars à l'État de faire appliquer la loi par les services judiciaires et policiers sans qu'il y ait de baisses flagrantes de la consommation du cannabis6.

Green Crack is a Sativa dominant hybrid strain with THC levels of up to 25%. It got its name from Snoop Dogg, though it's also known as Green Cush. This strain is very potent and gives you a nice cerebral high with a boost of energy and happiness. The buds are big and dense with lots of blue leaves covered in thrichomes. Green Crack has a sweet flavor with a hint of tropical. This strain is recommended to patients suffering from anxiety and depression, along with ADHD, PTSD, and migraines.
“While many licensed cannabis producers are trying to cultivate new strains to reliably produce certain desired effects, the science of producing a product with consistent effects for every person is not yet well enough understood, and much more research will be needed before this is possible,” says the website. “This is another reason it’s not possible to completely predict the experience you will have.”

La situation n'est guère différente à l'échelle canadienne, où 650 tonnes sont consommées annuellement, un marché que Statistique Canada évalue à près de six milliards de dollars (quatre milliards d'euros). L'Institut C.D. Howe, un think tank basé à Toronto, calcule que les producteurs enregistrés ne satisferont qu'à 38% de cette demande dans la première année.
And while many people in prohibition states may ponder the idea of a little mail-order ganja goodie bag from one of the countless online dealers, we strongly advise against it. Not that you shouldn’t enjoy a good toke, but these “businesses” are not the way to do it. Most of them are scammers and the ones who are not, well, they’re not exactly safe either.

Indica is known to induce sedative psychoactivity, typically leading to the “body high” many users report. After ingestion, most people feel a sense of full body relaxation, calming of their central and peripheral nervous system, creating a “chill out” sensorium for the user. Some people remember the effects of indica by its “couch-lock” effect. Cognitively, this strain tends to be more anti-social given that, for the majority, it enhances introspection and a sense/comfortability with “alone time”. Some people find this strain to be a great stress reliever and sleeping aid.

×